Musitechnic Academy

« Ask the Deep » par sóley

 

Un review de Fran-6


L’Islande.

 
Downtown Reykjavik, Iceland
 

Pays de plus en plus touristique. Pays d’art. Pays de décors magiques. Destination de rêve pour les artistes comme moi qui ont une passion pour les groupes comme Sigur Ròs ou Of Monsters And Men. Quelle fût ma surprise, en allant à ce concert au Métropolis de Montréal d’Of Monsters And Men en 2012, de découvrir en première partie cette artiste encore toute timide qui offre un son simple, mais pourtant si riche en émotions une fois sur scène. Enveloppé par son son, je souhaitais crier à tous ces hipsters, qui parlaient entre eux en l’ignorant totalement, de la fermer et d’apprécier cet art offert à eux (et aussi pour lequel ils avaient payé le prix de leurs billets). C’est avec une frénésie sans précédent que je cherchais son nom et son œuvre sur le grand Internet afin d’assouvir ma soif de curiosité. Il est sans surprise de vous apprendre que je me suis immédiatement procuré son seul album sorti à l’époque « We Sink » (2011). C’est en 2014 qu’elle sort un EP (« Krómantík ») presque totalement instrumental servant à la transition pour son nouvel album, sorti maintenant depuis presque un an pile « Ask the Deep » (2015)

 


 

Sóley – I’ll Drown (Live on KEXP)

 

Dans la performance live ci-dessus on peut voir l’effet envoutant de sa voix et de ses paroles poétiques sur sa chanson « I’ll Drown ». Accompagnée d’une batterie simple mais essentielle, elle livre des accords d’une beauté à en lui donner le sourire le plus adorable au monde (après celui de ma copine). La plupart de ses chansons ont souvent cet ensemble afin de performer plus facilement, mais la chanson originale en studio n’a absolument rien à voir avec cette performance qui, pourtant, l’a beaucoup aidée à se faire connaître. C’est en effet la performance qui m’a charmé et la première vidéo que j’ai vu d’elle. C’est justement cet effet de montée qu’elle utilisera, par la suite, assez souvent sur son dernier album.

 


sóley.

 
soley-img

L’album est nettement plus sombre que son précédent avec ses thèmes sataniques et un amour pour le diable lui-même. Elle maîtrise un son sombre tout au long de l’album, sans trop pousser ni trop en démordre. Qui pourrait être une petite lacune du côté changement et diversité du tout, mais qui est très vite pardonnée quand on plonge dans cette folie dès le premier morceau « Devil » qui sert vraiment d’introduction avec un texte très court. Ne vous trompez pas, sóley n’est pas une satanique, rassurez-vous en en écoutant son premier album, si besoin il y a, mais on discerne beaucoup une influence des tons plus sombres de l’Islande qui a des jours plus courts que les nôtres et des paysage volcaniques.

 
 
 

Sóley – Devil

 


« Ævintýr » raconte l’histoire d’un homme enterré vivant et de ses dernières pensées. Tout comme la piste précédente, sóley ne tarde pas à nous faire tomber dans un rythme sauvage et nous lâche par la suite dans un vide d’une beauté époustouflante.

 

Sóley – Ævintýr

 


 

Sóley – Follow me down

 

Ask the Deep.

 

Rares sont les albums qui n’ont pas de maillon faible et celui de ce cas-ci est sans aucun doute « One Eyed Lady » dans sa simplicité trop… simple? On en croirait même une performance live. Orge, kick, une petite guitare et un chant pas si mélodieux. On sent qu’elle veut nous montrer ce monde sombre dans toute sa simplicité, comme un paysage.
Mes coups de cœur sont sans aucun doute « Follow Me Down », avec sa basse qui nous emporte dès qu’il est mélangé avec le piano, mélange si simple mais Ô efficace et « Dreamers » qui nous fait littéralement rêver avec la mélodie à la voix et ses harmoniques. Le contraste des paroles de cette dernière est étonnant avec l’avertissement de rester loin des rêveurs. Un message digne en effet d’un petit diable.

 


 

Sóley – Dreamers

 

Un album à une ambiance totalement réussie qui vous emportera ailleurs à coup sur et qui vous donnera la soif d’en avoir plus.

 

Bonne écoute!

 

Fran-6


 

P.S. : J’ai eu la chance de la revoir et même de la serrer dans mes bras lors de sa dernière visite improvisée à Montréal dans un petit bar. Elle a livré une performance intimiste entourée de fans qui n’en demandait que plus. Seule, elle a interprété ses classiques et nous a fait sentir comme des amis. Elle a même invité qui le voudrait bien à venir chanter avec elle à l’avant. C’est une maman au grand cœur qui respecte ses fans et qui en prend soin!

22 juillet 2016

0 responses on "Sóley - Ask the Deep (15-07-2016)"

Leave a Message

ACAD.SOLUTIONS © TOUS DROITS RÉSERVÉS