Musitechnic Academy

« At Night, Alone. » par Mike Posner

 

Un review de Fran-6


ana-mike-img-1

C’était incroyable. On sortait tous les soirs dans les bars et les clubs et on buvait notre jeunesse. On vivait nos jeunes jours en donnant nos paies à l’entrée et au barman. Bref, on se dit qu’on serait plus riche aujourd’hui sans ces soirées, mais que le moment valait la peine. Mike Posner nous a offert quelques petits hits dont « She Looks Like Sex » et maintenant nous offre un album que je considère comme versatile : Il ne demande qu’à être remixé (ce dont nous allons parler bientôt les amis, ne vous inquiétez pas) et il représente ce moment, un soir, en pensant à nos idioties de jeunesse, seul, dans notre chambre, devant notre ordinateur, visionnant de vieilles photos sur « Not That Simple ».

 
 

Mike Posner – She Looks Like Sex

 


 

Soyons honnête désormais, si nous parlons de cet album ce n’est pas à cause de la belle mélodie de « Be as You Are ». C’est bel et bien à cause du fameux remix de Seeb sur la chanson « I Took a Pill in Ibiza » qui fait fureur depuis la sortie de son vidéoclip que voici.

 
 

Mike Posner – I Took A Pill In Ibiza (Seeb Remix)

 
 


 

C’est un album très simple, peu d’instruments, des textes bien sentis et des refrains minimalistes accrocheurs. La recette parfaite, surtout de la part d’un beat maker (habituellement), pour s’attirer les regards des DJ voulant s’approprier leur propre version de telle ou telle chanson.

Je crois que ce n’est pas pour rien que presque la moitié de l’album constitue de remixes (Si l’on retire la petite introduction un peu inutile et le « Thank You » qui pourrait avoir sa place ailleurs, selon moi du compte). Ce n’est pas inutile à l’émotion passée derrière l’album, mais pour ceux qui aiment écouter un album de A à Z et d’en juger l’ordre des chansons, les remixes sonnent plus répétitifs qu’autre chose après l’écoute de l’album en tant que tel.

 

Mike Poser – Thank You

 


 

Parlons-en de cette émotion!

 

Des textes bien sentis, racontant toujours une histoire, j’ai été séduit par ces paroles et elles ramènent vraiment cette nostalgie des temps de fête, d’anciens amours et de la famille. Mon morceau préféré côté texte est sans aucun doute « Not That Simple » car aucune peine d’amour n’est simple, mais encore moins, je l’imagine, quand on l’a chanté dans une chanson et qu’elle joue à la radio désormais.

 

Mike Posner – Not That Simple

 


 

C’est un album qui débute en force, mais qui prend tout un coup dans sa beauté avec « Only God Knows » qui, oui, va bien avec la thématique de l’album, mais qui pousse le genre un peu trop loin. Par la suite, on dirait que Mike va mourir en chantant le lieu de son enterrement sans arrêt pour la finale « Buried In Detroit ». T’as le droit de le mentionner, mais d’en faire une chanson? C’est peut-être un peu trop poussé, surtout au nombre de fois que tu le répètes.

 


 

On passe ensuite à la partie remixes avec notre fameux hit et les 4 autres chansons qui débutent l’album, c’est comme si on réécoutait l’album, mais produit par une équipe nombreuse de producteurs différents et l’on termine avec la dernière piste de l’album qui n’arrive pas à m’épater même remixée, surtout pas avec le couplet de Big Sean rajouté.

 

Mike Poser – Buried in Detroit – Lucas Löwe Remix feat. Big Sean

 


 

P.S. : Il a même adapté la version live d’ « I Took a Pill in Ibiza » à cause du succès du remix, en voici le résultat, que je trouve très intéressant.

 

Mike Poser – I Took a Pill in Ibiza

 

 

Vous en savez désormais un peu plus sur cet album, bonne écoute et à la prochaine!

 

Fran-6

23 juin 2016

0 responses on "At Night, Alone. par Mike Posner (17-06-2016)"

Leave a Message

ACAD.SOLUTIONS © TOUS DROITS RÉSERVÉS